Aller au contenu

Institut de Recherches Philosophiques de Lyon


Accueil > Productions scientifiques > Articles

Articles

  • [hal-01745534] « Le procès du “Dante français”. Baudelaire ou l’Enfer sans Vita Nova »
    29 mars 2018
    Que vaut la caution dantesque inventée pour défendre l’immoralité de Baudelaire ? L’article montre que la critique du xixe siècle qui le consacre « Dante français » déplore qu’il n’ait su être qu’une perversion du Dante catholique et angélique. Contre ce portrait, Baudelaire peint un visage sombre de Dante, allant jusqu’à déceler l’emprise de l’Enfer sur la Vita Nova. La Béatrice baudelairienne, paradoxalement idéalisée pour sa cruauté, devient une allégorie du pouvoir de destruction de l’amour.
  • [halshs-01772433] Point and Line to Plane: The Ontography of Carbon Nanomaterials
    26 avril 2018
    The carbons known today as fullerenes, nanotubes, and graphene were all observed or theo-rized well before becoming emblematic nanomaterials. However, by the 1990s, their mode of existence was shifted from bench or brand objects to technoscientific objects. After focusing on the separate life-stories of these carbons, this chapter recounts how, by eventually interweaving their trajectories and mutually referring to each other, these objects have reborn as a family of low-dimensional nanocarbons unfurling a space of indefinite technological possibilities saturated by promises of radical novelty: the nanoworld. The co-shaping of nanoworld and nanocarbons is reminiscent of that of the three basic figures composing the world of painting according to Kandinsky: point, line, and plane.
  • [halshs-01772515] Où l’expérience « Soleil » devint « Codirection ». Ethnographie d’un moment de recherche technologique en sciences humaines
    25 avril 2018
    Une séance d’expérimentation collective est menée par un groupe de chercheurs en sciences humaines et sociales de l’UTC sur un système de suppléance perceptive (Tactos). L’expérience s’appelle « Soleil ». Ce document en propose une narration. Il mêle compte-rendu ethnographique, récit en première personne, transcription littérale des échanges, captures d’images, analyses épistémologiques et afterthoughts des acteurs. Il y est question d’attention conjointe, de recherche technologique en SHS, de minimalisme, de perception partagée de l’infini, de micromonde artificiel, de design d’expérience, de technoscience et de constitutivité technique. On y voit les chercheurs théoriser, détricoter les théories, expérimenter, se concentrer, se déconcentrer, converger, diverger, s’aider à comprendre, protester, ne plus rien comprendre, contester le dispositif, tenir bon, hésiter, gesticuler, dessiner, se comprendre avec les mains, et produire une nouvelle question pour de nouveaux dispositifs. Le récit assume l’hétérogénéité. Contrairement à un article scientifique classique, il ne cherche pas à ordonner les multiples modalités et temporalités d’observation et d’interaction sous une synthèse théorique qui gommerait les aspérités, les incohérences, les divergences et les hésitations de la recherche en train de se faire. Mais il ne conclut pas pour autant au pur constat d’hétérogénéité. Au contraire, il montre comment une compréhension et un sens partagé se constituent à travers une praxis collective qui inclut le dispositif expérimental. Ou, comment, en recherche technologique, monter en réflexivité requiert de s’enfoncer dans le monde des fonctionnements techniques.
  • [hal-01745126] Psychological Conceptions and Practical Results
    28 mars 2018
    When dealing with the question of the relation between William James’s pragmatism and his psychology, the usual answer consists in tracing back the pragmatist epistemology and theory of truth to his functionalist conception of mind. The aim of this paper is to outline another relation which often goes unnoticed. My contention is that we can find in James’s work a pragmatist conception of psychology itself as a science, which can be expressed in his formula about psychology being a “practical science of mind”. “Practical”, here, must be understood in two different but complementary meanings. On the one hand, psychology has to become a scientific practice, aiming at the discovery of causal laws and free from all metaphysical speculations (experimentalism). On the other hand, the constitution of psychology as a natural science is the necessary condition for it to have some practical applications, notably to education and medicine. The paper outlines the benefits that could be gained in the overall interpretation of James’ work by understanding such relationship between pragmatism and psychology.


Tous les articles



Archives ouvertes HAL

Portail des publications scientifiques de l'Université Jean Moulin Lyon 3.
Accéder au portail
Université de Lyon