Aller au contenu

Institut de Recherches Philosophiques de Lyon


Accueil > Productions scientifiques > Ouvrages > Ouvrages collectifs

Recherche, Philosophie

Mircea Eliade et la pensée mythique

Coordinateurs Ionel Buse, Jean-Jacques Wunenburger

Universitatea Din Craiova, Centre de Studii asupra Imaginarului si Rationalitatii "Mircea Eliuade". Institut de Recherches Philosophiques de l'Université Jean Moulin Lyon 3.

mircea-2.jpg

mircea-2.jpg

À une époque qui se hâte d'annoncer, selon les termes de Jean Brun, "la mort de l'homme", Mircea Eliade exprime son intention de ne pas renoncer au terme d'humanisme. Mais chez lui le sens du mot a une signification particulière. L'historien des religions ne veut pas subordonner ses recherches à des conceptions philosophiques traditionnelles, mais veut repenser l'idée d'être historique en réactivant et en rétablissant certaines significations oubliées, mais conservées dans des traditions spirituelles peu accessibles. La redécouverte de l'homo religiosus par la science des religions, dans une époque de plus en plus sécularisée, pose le problème des ressources de la régénération spirituelle de l'homme. En partant de l'idée que les origines de la conscience humaine sont de nature religieuse, ce que Jung avait désigné par le terme d'inconscient collectif, M. Eliade veut mettre l'étude de la pensée symbolique au service d'une redéfinition de la condition humaine contemporaine afin de dépasser les diverses crises de la "mort de l'homme".

Éditions Universitaires de Lyon 3 - Collection "Symbolon"
ISSN 1843 4843
ISBN 978-2-916377-56-8


Université de Lyon