• [hal-02479776] Chronique « Philosophie morale et politique » 2018-2019
    19 septembre 2020
    La Chronique « Philosophie morale et politique » est réalisée pour la Revue de métaphysique et de morale par une équipe de rédacteurs. Elle est coordonnée par Caroline Guibet Lafaye et Fabien Ferri, et sous la responsabilité de ce dernier au sein du Centre de Documentation et de Bibliographie Philosophiques de l’Université de Franche-Comté (EA 2274 CDBP - Logiques de l’Agir).
  • [hal-02421715] L'esthétique de Richard Rorty
    21 février 2020
    Traduction depuis l'anglais (Etats-Unis) d'un article de Richard Shusterman
  • [hal-02421702] Richard Rorty et la critique philosophique
    21 février 2020
    Richard Rorty a défendu une conception thérapeutique de la philosophie, vouée à la critique des problèmes stériles de la tradition et non à la construction de thèses positives. Cet article cherche à mieux identifier le type de critique qu’il propose, en le situant dans son rapport au pragmatisme. Il montre que Rorty a un double rapport au pragmatisme : en tant que tradition spécifique de philosophie critique, qui permet de faire converger la philosophie analytique et la philosophie continentale dans un même rejet du fondationalisme ; en tant que position métaphilosophique qui permet d’expurger ce que la philosophie pragmatiste classique, au premier niveau, peut encore avoir de fondationaliste.
  • [halshs-02013178] Quoi de neuf chez les molécules-machines ? L’incroyable aventure des nanovoitures
    2 mars 2020
    Cet article s’intéresse à l’évolution récente d’une thématique particulière des nanosciences et nanotechnologies, les nanomachines moléculaires, au prisme d’un événement singulier dont la préparation a mobilisé les efforts des chercheurs avec une intensité particulière : la première course internationale de nanovoitures en avril 2017. Il retrace la genèse de ces objets, explique les motifs de l’organisation de la course, en raconte quelques épisodes et s’interroge sur la signification de cet événement : a-t-on affaire à un processus de "gamification" d’une technoscience en mal de légitimité socioéconomique et de pertinence scientifique ? Il montre qu’autre chose est en jeu, qui n’exclut pas la production de connaissances mais l’inscrit dans une nouvelle manière – technophanique – de réaliser des expériences.
  • [hal-02059155] Repeated hierarchies : uneven participation in research of ethical spaces in hospitals
    28 avril 2020
    see also : - Commentary 1: Whose Voice Matters? Questioning Power Relations through the Lens of Feminist Ethics / Nolwenn Bühler - Commentary 2: Neither Ill will Nor a Deliberate Intention: What Focus Groups Say about Professional Practices in Hospitals / Julie Henry (halshs-02420573)
  • [halshs-02010463] L'ambivalence de l'imaginaire du souterrain urbain
    1 août 2020
    Les espaces souterrains suscitent des angoisses et des peurs qui sont liées à un imaginaire largement défavorable. Notre contribution vise à esquisser les grands points cardinaux de l’imaginaire de la profondeur souterraine en s’appuyant sur l’anthropologie française de l’imaginaire (Gaston Bachelard, Gilbert Durand). Celle-ci établit que l’imaginaire nourrit une relation émotionnelle et affective à l’espace, qui est structurante de l’expérience d’un monde. Les qualités de l’espace souterrain prennent dans l’imaginaire un caractère ambivalent. À partir d’une bibliographie littéraire des grands récits qui condensent les différentes composantes de l’imaginaire du souterrain en des ensembles d’images cohérents, nous établissons cinq points cardinaux de l’imaginaire du souterrain qui en forment les topiques. La première, la profondeur, est la plus prégnante et a donné lieu à de nombreux récits, notamment ceux consacrés aux enfers, dont l’imaginaire reste omniprésent aujourd’hui. Les autres qualités sont la clôture de l’espace, l’absence de repères, l’espace en creux, et l’espace dessous par rapport à un dessus. L’imaginaire du souterrain largement marqué par l’angoisse laisse aussi place au repos le plus profond, à la quête initiatique et l’envie de se dépasser, au plaisir de l’exploration et à la subversion créatrice. Cette ambivalence qui fait la richesse de notre expérience nous permet de nourrir des pistes pour l’aménagement des espaces souterrains urbains actuels. Celles-ci visent à ce que les espaces souterrains puissent être intégrés dans l’expérience d’un monde
  • [hal-02185652] Chronique « Philosophie morale et politique » 2017-2018
    19 septembre 2020
    La Chronique « Philosophie morale et politique » est réalisée pour la Revue de métaphysique et de morale par une équipe de rédacteurs. Elle est coordonnée par Caroline Guibet Lafaye et Fabien Ferri, et sous la responsabilité de ce dernier au sein du Centre de Documentation et de Bibliographie Philosophiques de l’Université de Franche-Comté (EA 2274 CDBP - Logiques de l’Agir).


Tous les articles